Festival International de Carthage Mahfel
Events

Festival International de Carthage : Une Soirée d’Ouverture Époustouflante avec « Mahfel »

#

Le Festival International de Carthage démarre sa programmation avec « Mahfel », une soirée d’ouverture époustouflante. 

Festival International de Carthage Mahfel

Le 14 juillet, le Théâtre antique de Carthage a repris vie avec une force et un enthousiasme renouvelés lors de la soirée d’ouverture de la 57e édition du Festival International de Carthage. Pour marquer cet événement tant attendu, la direction du festival a choisi de présenter le spectacle intitulé « Mahfel », une création de Fadhel Jaziri. Il convient de souligner que Fadhel Jaziri jouit d’une réputation et d’un savoir-faire avérés dans le domaine du spectacle, son passé dans les superproductions étant un gage de qualité à lui seul.

Festival International de Carthage Mahfel

Il est 22h lorsque les portes du théâtre antique s’ouvrent, révélant un décor spectaculaire. La scène est drapée d’un nouveau décor avec des lumières colorées formant un temple, tandis que des colonnes antiques bordent la scène. Les gradins sont pleins à craquer, et parmi le public de tous genres, on remarque une majorité de jeunes spectateurs. Il est important de souligner que ce méga-spectacle a été précédé d’une campagne médiatique remarquable, comprenant deux conférences de presse et des extraits du spectacle diffusés à la télévision.

Le spectacle débute avec l’arrivée d’un cavalier sur un cheval bai, exécutant des pas de danse sous les applaudissements du public. En arrière-plan, la musique retentit et des groupes de chanteurs entonnent des chants de mariage. Une jeune danseuse entre ensuite en scène, exécutant des mouvements lascifs, entourée d’autres danseuses. L’ambiance s’intensifie progressivement, et le public est captivé par les performances.

Festival International de Carthage Mahfel

Au fond de la scène, un chef d’orchestre, habillé sobrement, dirige un groupe hétérogène. La musique résonne de tous côtés, les chanteurs se succèdent sans ordre précis, les jeunes danseurs exécutent des sauts et des doubles sauts, passant d’une danse orientale à une autre sans prévenir. Les regards du public se tournent d’une scène à l’autre, écoutant attentivement Ismail El Hattab et participant à « Bin el Ouidien », où les chants traditionnels du sud au nord de la Tunisie se mêlent à des éléments modernes tels que le rap et le rock occidental.

Festival International de Carthage Mahfel

Trente membres de la chorale nationale et de l’Opéra national sont présents, dirigés par Haïthem Hdhiri, accompagnés de 24 instrumentistes jouant des bendirs, des darboukas, des violons et des flûtes. Les différents styles musicaux, tels que les modes Jerbi, Fezzani, Ghéita, Sâadaoui, Chaoui, Mrabâa et Bou Nawara, ont été travaillés et combinés avec des expressions occidentales modernes. L’ensemble crée un mélange harmonieux d’Orient et d’Occident, où les voix s’accordent et les danses se désaccordent, offrant au public une expérience unique.

Des vedettes de la scène tunisienne telles que Nidhal Yahyaoui et Nour Chiba ont également rejoint la fête lors de ce « Mahfel » inoubliable, réchauffant encore davantage l’atmosphère jusqu’à minuit et demi. Les arrangements musicaux d’Ali Jaziri et la chorégraphie de Malek Sebi méritent des éloges particuliers. Ce projet de Fadhel Jaziri, en constante évolution, est destiné à occuper une place de choix dans la création de spectacles grandioses.

Festival International de Carthage Mahfel

Les spectateurs, venus en masse, ont été transportés dans un tourbillon de musique, de danse et de chants, célébrant la fête et l’expression artistique dans toute sa diversité. Avec des performances remarquables et une mise en scène captivante, « Mahfel » a su créer une ambiance magique qui restera gravée dans les mémoires. Le Festival International de Carthage promet encore de nombreuses soirées exceptionnelles à venir.

Festival International de Carthage Mahfel