On the road

GNV plus que jamais présente en Tunisie

#

 

Forte d’une expérience de 30 ans d’existence sur «la Grande Bleue » et de 20 ans d’activités en Tunisie, la compagnie maritime italienne GNV déploie les grands moyens pour remercier la fidélité de ses partenaires voyagistes tunisiens, en organisant une soirée festive dans le luxueux hôtel The Résidence Gammarth.

En cette circonstance, l’état-major de la compagnie a fait le déplacement à Tunis pour partager ces moments avec ses partenaires et les remercier, ainsi que pour présenter les activités et les perspectives de GNV en Tunisie lors d’un point de presse organisé à cette occasion.

La compagnie GNV annonce, dans ce cadre, qu’elle va maintenir l’affectation du navire « Suprema » – fleuron de la flotte de GNV – à la ligne Gênes-Tunis à partir du 15 juin.

Ce paquebot immense (211,50 mètres de long pour 30,40 mètres de large) peut embarquer 2920 passagers. Il dispose de 567 cabines, 37 suites de luxe et un garage pouvant contenir 886 véhicules.

Avec une moyenne de 250 mille passagers transportés par an au départ et à destination de Tunis, l’objectif espéré de GNV pour l’année 2024 est de 260 mille passagers. Ce qui fait de la Tunisie un marché hautement privilégié.

En termes de passagers, les résultats de GNV sont légèrement positifs conformément aux objectifs que l’entreprise s’était fixés pour 2024. L’avenir semble donc prometteur pour la compagnie, qui veut consolider sa présence dans notre pays.

La responsable des ventes de la compagnie sur les marchés Tunisie et Maroc, Carole Montarsolo, a fièrement déclaré dans ce cadre que : « GNV est le leader sur le marché du transport de passagers de l’Europe vers l’Afrique du Nord », rappelant que la compagnie a lancé son premier navire « Le Majestic » en 1993 quelques mois après sa création.

 

« GNV s’est beaucoup développé en termes de capacité de transport et de service offert aux passagers. Nous exploitons actuellement 28 navires, tandis que quatre autres navires nouvellement construits, très performants sur le plan technologique et environnemental, seront disponibles d’ici la fin de l’année 2026. Le premier ‘GNV Polaris’ arrivera à la fin de l’année”, indique-t-elle.

 

Et d’ajouter: “La compagnie investit à la fois dans son organisation interne et dans tous les ports où elle opère en termes d’installations afin d’améliorer ses services et ses opérations. D’ailleurs dans le cadre de notre stratégie de de développement, noua avons décidé de réaliser de nouveaux investissements en Tunisie (marché historique et solide pour GNV) que ce soit en termes d’espaces portuaires que de services. 

Notre objectif est toujours de nous améliorer, c’est pourquoi nous visons à atteindre 260 000 passagers transportés en Tunisie depuis Genova, Civitavecchia et Palerme d’ici la fin de l’année, soit 10000 passagers de plus qu’en 2023”.

 

Dans sa présentation détaillée, Montarsolo a aussi précisé que GNV tend à répondre aux demandes d’une clientèle de plus en plus exigeante et diversifiée, qui comprend notamment les familles qui voyagent des pays du centre et du nord de l’Europe vers la Tunisie ou le Maroc, vers l’Espagne et les Baléares, l’Albanie, ainsi que vers la Sardaigne et la Sicile.

Il a été aussi indiqué que la durabilité a toujours été un aspect essentiel pour la GNV qui, avant d’autres concurrents, a investi des ressources importantes (plus de 90 millions d’euros) pour équiper une grande partie de sa flotte de systèmes d’échappement « scrubber » plus respectueux de l’environnement.

La société a également investi dans le renouvellement de sa flotte et, comme indiqué, quatre nouveaux navires sont en cours d’acheminement. Le premier arrivera à l’automne, les suivants arriveront tous les six mois, pour être insérés, à titre indicatif, à la fin de 2026. Toutes les nouvelles unités sillonneront les mers avec des unités de propulsion plus respectueuses de l’environnement et plus efficaces qui, grâce aux technologies modernes, garantiront une consommation moindre et moins d’émissions nocives dans l’atmosphère.

En particulier, l’impact environnemental des nouveaux navires sera inférieur de 30% pour les deux premiers et de 50% pour les troisième et quatrième (alimentés au GNL) à celui des unités standard actuelles.

Par ailleurs, Il a été aussi rappelé que GNV a largement investi ces dernières années dans le développement de son réseau, particulièrement pour la Tunisie qui compte parmi les destinations sur lesquelles la compagnie développe le plus. Ce qui explique les nombreuses actions organisées pour séduire les Tunisiens dont :

-Le respect absolu de la ponctualité des navires avec la création d’une tour de contrôle centrale à Gênes qui s’occupe du monitoring h24/7 de toute la flotte de la GNV avec l’objectif de suivre.

-Le bon déroulement des opérations nautiques et portuaires et pour apporter des actions correctives si nécessaires afin de respecter les horaires de chaque escale et de chaque voyage.

-La relance du tourisme motorisé en collaboration avec l’Office National du Tourisme Tunisien.

-La révision de tous les menus des bars, self-service et restaurants à bord avec des produits adaptés (halal) et le renforcement des services dédiés aux familles (family lounge).

-Introduction de spectacles musicaux à bord

– GNV vient de lancer une refonte majeure de son programme de fidélité « myGNV », dans le but d’augmenter le nombre de passagers « fidèles » en leur offrant des avantages. La société a augmenté le cashback de 2,5 % à 20 %. Par exemple, les passagers qui dépensent 1 000 euros recevront 200 euros de bons à utiliser pour de futurs voyages.

-GNV a aussi mis en place un service de WIFI en partenariat avec STARLIK développé par Elon Musk.